Vice-président des États-Unis

Vice President Mike PenceMichael R. Pence est né le 7 juin 1959 à Columbus, dans l’Indiana, l’un des six enfants d’Edward et de Nancy Pence. Jeune garçon, il a l’occasion d’observer directement la réalisation de l’American Dream. Son grand-père immigre aux États-Unis à l’âge de 17 ans et s’installe avec sa famille dans le Midwest. Le prochain vice-président voit sa mère et son père bâtir tout ce qui compte dans la vie – une famille, une entreprise et une bonne réputation. Auprès de ses parents, qui avaient monté un magasin de proximité à succès dans leur petite ville d’Indiana, Mike Pence apprend en grandissant l’importance du dur labeur, de la foi et de la famille qu’ils lui inculquent.

En 1981, Mike Pence s’inscrit à Hanover College, où il obtient une licence d’histoire. C’est à cette époque qu’il renouvelle sa foi chrétienne, devenue depuis la force motrice de sa vie. Il poursuit ses études à la faculté de droit de l’Indiana University et fait la connaissance de la femme de sa vie, Karen Pence.

Sorti diplômé, il pratique le droit, dirige l’Indiana Policy Review Foundation et commence à animer l’émission radiophonique The Mike Pence Show, diffusée simultanément sur différentes stations, ainsi qu’un programme télévisé hebdomadaire d’intérêt public dans l’Indiana. Au fil de ces années, il devient père de trois enfants, Michael, Charlotte et Audrey.

En grandissant dans l’Indiana, entouré de ces bons Hoosiers durs à la tâche, comme on appelle les habitants de cet État, Mike Pence a toujours su qu’il devait partager avec l’Indiana et le reste du pays les avantages dont ils l’avaient nanti. En 2000, il brigue le siège de sa circonscription à la Chambre des représentants et entre au Congrès à Washington, à l’âge de 40 ans.

Les électeurs du centre-est de l’Indiana éliront Mike Pence six fois au Congrès. Au Capitole, il acquiert la réputation de champion d’un gouvernement au rôle limité, de la responsabilité fiscale, du développement économique, des opportunités éducatives et de la Constitution des États-Unis. Ses collègues décèlent rapidement en lui des qualités de leadership et l’élisent à l’unanimité au poste de président de deux groupes de la Chambre des représentants, le Republican Study Committee et la House Republican Conference. À ces postes, il a contribué à réduire la taille du gouvernement, à améliorer son efficacité, à diminuer les dépenses et à rendre des pouvoirs aux gouvernements des États et des localités.

En 2013, Mike Pence quitte Washington quand il est élu gouverneur de l’Indiana, le cinquantième à occuper ce poste. Il y apporte les doctrines de gouvernement limité et de faible imposition fiscale qu’il prônait au Congrès. En sa qualité de gouverneur, il promulgue les plus fortes réductions d’impôt de l’histoire de l’État, visant l’impôt sur le revenu des personnes physiques, l’impôt foncier pour les entreprises et l’impôt sur les bénéfices des sociétés, de façon à renforcer la compétitivité de l’Indiana et à y attirer de nouveaux investissements ainsi que des emplois bien rémunérés. Les efforts sans relâche de Mike Pence en faveur de l’emploi ont permis de diminuer de moitié le taux de chômage dans l’Indiana au cours des quatre ans de son mandat de gouverneur. Au moment de son départ, jamais autant d’habitants n’avaient fait partie de la population active occupée de toute l’histoire de l’État, soit 200 ans.

En sa qualité de gouverneur de l’Indiana, Mike Pence accroît le financement des écoles, augmente les choix de scolarisation et crée le premier programme de prématernelle financé par l’État. Il fait de l’enseignement technique et professionnel une priorité dans tous les lycées. Sous son leadership, l’Indiana, connu aussi comme « le carrefour de l’Amérique », investit plus de 800 millions de dollars en fonds nouveaux pour améliorer les routes et les ponts de l’État. En dépit des réductions inédites d’impôts et des nouveaux investissements dans les routes et les écoles, l’Indiana maintient une gestion saine de sa fiscalité. En effet, Mike Pence a œuvré de concert avec des membres de l’Assemblée générale de l’Indiana pour faire adopter deux budgets réellement équilibrés qui ont doté l’État de réserves solides et lui ont valu une notation de crédit AAA, enviée par le reste du pays.

Le succès de l’Indiana, les états de service de Mike Pence au Congrès, son expérience en matière de pouvoir exécutif et ses solides valeurs familiales ont poussé le président Trump à faire de Mike Pence son colistier en juillet 2016. Le peuple américain a élu le président Trump et le vice-président Pence le 8 novembre 2016. Le président Trump et le vice-président Pence sont entrés en fonction le 20 janvier 2017.

Le vice-président Pence est reconnaissant de la grâce que Dieu lui accorde, de l’amour et de l’appui de sa famille ainsi que des bienfaits de la liberté qui sont le droit de naissance de tout Américain. Mike Pence a hâte d’œuvrer avec le peuple américain pour rendre à l’Amérique sa grandeur.

Source : whitehouse.gov