Lancement de la 8ème phase du programme English Access Microscholarship

Lancement de la 8ème phase du programme English Access Microscholarship

Communiqué de presse
Abidjan, le 7 mars 2018                                                                   

ABIDJAN – Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire, Mme Katherine Brucker, a présidé le mercredi 7 mars 2018 à la cérémonie de lancement de la 8ème phase du programme English Access Microscholarship. Cette cérémonie marque également la clôture de la 6ème phase de ce programme de deux ans.

Durant la période 2017-2019, une trentaine d’élèves vont bénéficier de la bourse dénommée « English Access Microscholarship », un programme du Département d’Etat américain destiné aux élèves d’origine modeste âgés de 14 à 18 ans. English Access Microscholarship permet aux élèves d’acquérir une base solide en anglais. Cette année et pour la deuxième fois, l’exécution de ce programme a été confiée à Graduate School of Management (GSM).

Dans son discours, Mme Brucker a souligné l’importance d’une langue, notamment l’anglais, dans la société actuelle. S’adressant aux bénéficiaires du programme, le Chargé d’Affaires a déclaré : « Avec vos compétences en anglais, un tout nouveau monde d’opportunités s’ouvre à vous, en particulier dans l’enseignement supérieur et à terme sur le marché du travail ». Aussi a-t-elle exhorté les élèves au sérieux afin de tirer le maximum de profit.

Mme Brucker a réaffirmé l’engagement des Etats-Unis à soutenir l’éducation en général mais aussi la promotion de l’anglais en particulier. « Le gouvernement américain est engagé à appuyer tous les programmes en faveur de l’éducation, des droits de l’homme, du leadership et de l’entrepreneuriat à travers le monde » a-t-elle déclaré avant d’ajouter que le programme English Access Microscholarship est l’un des meilleurs programmes initiés pour soutenir ces objectifs.

Enfin, le Chargé d’Affaires a remercié tous les partenaires notamment le Ministère de l’Education Nationale, les éducateurs, les membres de la société civile ainsi que les parents et les a invité à travailler ensemble afin de garantir le succès de ce programme en Côte d’Ivoire.