Côte d’Ivoire – Renforcement des capacités de gestion des urgences de santé publique

Sécurité Sanitaire Mondiale -GHS
Octobre 2017

Article

Côte d’Ivoire – Renforcement des capacités de gestion des urgences de santé publique dans le cadre du Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale (GHSA)

La Côte d’Ivoire continue de renforcer ses capacités de santé publique dans le cadre du Programme de Sécurité Sanitaire Mondiale, y compris les aspects importants de la gestion des urgences de santé publique. En août 2017, les Ivoiriens boursiers diplômés en Gestion des Urgences de Santé Publique (GUSP) de CDC ont ttravaillé en collaboration avec des experts techniques du Bureau de Préparation et de Réponse à la Santé Publique/Division des Opérations d’Urgence (BPRSP/DOU) et de CGH pour faciliter un atelier et un exercice portant sur les aspects juridiques et opérationnels du Centre National des Opérations d’Urgence de Santé Publique (CNOUSP).

L’atelier a mis l’accent sur le rôle de la loi en tant qu’outil de santé publique et a fourni une plate-forme pour les parties prenantes multisectorielles pour rédiger des projets d’autorités juridiques visant a rendre opérationnel leur COUSP national. S’appuyant sur les possibilités de renforcement des capacités identifiées dans le cadre de l’Evaluation Externe Conjointe (EEC), le décret définitif vise à accroître la conformité aux diverses dispositions du Règlement Sanitaire International (RSI); préciser les autorités, les rôles et responsabilités liés au PHEOC; et assurer l’activation du COUSP en cas d’urgence.

GHSA

CDC a également collaboré avec les boursiers diplômés en GUSP et les collègues de l’Institut National de Santé Publique (INSP) pour mener un exercice axé sur la discussion mettant l’accent sur une épidémie hypothétique de fièvre jaune dans le pays. L’exercice a souligné l’importance d’un programme de gestion des urgences de santé publique et son rôle dans la facilitation des prises de décision rapides et la mobilisation efficace des ressources. Au cours de l’exercice, la Côte d’Ivoire a démontré ses capacités existantes et identifié les possibilités de renforcement de leur capacité de gestion des urgences en élargissant la main-d’œuvre, les systèmes et les infrastructures.

Les équipes de Projet de Loi sur la Santé Publique de la DOU et du GHSA   continueront de fournir une assistance technique à la côte d’Ivoire alors qu’elles finalisent le développement des autorités juridiques, des procédures opérationnelles standards et d’autres ressources en vue d’opérations de PHEOC efficaces pour renforcer la capacité de gestion des urgences de santé publique en Côte d’Ivoire.

Pour plus d’information, veuillez contacter: Emily Rosenfeld yhc5@cdc.gov ou Chuck Menchion wom0@cdc.gov.