Inauguration de la Mise en Service du COBAS 6800: Allocution du chargé d’Affaires Andrew Haviland

Inauguration de la Mise En Service du COBAS 6800 Equipement de Diagnostic Moleculaire pour la Charge Virale et le Diagnostic Pédiatrique du VIH

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE CHARGE DE l’AMBASSADE DES ETATS-UNIS, ANDREW HAVILAND
A L’OCCASION DE
L’INAUGURATION DE LA MISE EN SERVICE DU COBAS 6800 EQUIPEMENT DE DIAGNOSTIC MOLECULAIRE POUR LA CHARGE VIRALE ET LE DIAGNOSTIC PEDIATRIQUE DU VIH
PROJET RETRO-CI, ABIDJAN, LE 16 Aout 2017

Monsieur le Directeur Général de la Santé représentant Mme la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique,

Monsieur le Représentant de l’OMS,

Madame la Représentante de l’ONUSIDA,

Monsieur le Représentant de l’UNICEF,

Monsieur le Directeur du Centre Hospitalier et Universitaire de Treichville (CHU Treichville),

Mesdames et Messieurs les Directeurs des ONGs Partenaires de mise en œuvre du PEPFAR,

Honorables invité(e)s, Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux de prendre la parole aujourd’hui au nom du gouvernement des Etats-Unis à l’occasion de l’inauguration et la mise en service du COBAS 6800.  C’est une occasion pour moi de réitérer notre soutien constant aux efforts du gouvernement de Côte d’Ivoire, notamment du Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, pour la réduction de l’impact du VIH/SIDA au sein de la population ivoirienne.

Monsieur le Représentant de Madame la Ministre de la Santé, permettez-moi de vous souhaiter la bienvenue dans les locaux du projet RETRO-CI et vous remercier pour l’honneur que vous nous faites par votre présence à la cérémonie d’Inauguration de la mise en service du COBAS 6800, équipement de diagnostic moléculaire de pointe pour le diagnostic pédiatrique précoce du VIH et la réalisation de la charge virale pour les Personnes Vivant avec le VIH et sous thérapie antirétrovirale.

La mise en service de cet équipement de la compagnie Roche au laboratoire du Projet RETRO-CI marque un point d’honneur des efforts conjoints du Programme National de Lutte Contre le Sida et de l’Agence Américaine des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies (CDC) pour le passage à échelle des services de laboratoire de charge virale et du diagnostic pédiatrique du VIH.

En effet, depuis 2015, dans le cadre du Plan d’Urgence du Président des Etats-Unis pour la Lutte contre le SIDA (PEPFAR), le CDC Côte d’Ivoire a apporté un appui financier et technique pour la mise en œuvre des nouvelles directives sur l’introduction de la charge virale pour le suivi biologique des Personnes Vivant avec le VIH sous thérapie antirétrovirale.

Cet appui s’est traduit par la mise à disposition progressive de plateformes de diagnostic moléculaire au niveau de 9 régions sanitaires (Abidjan, Abengourou, Bouake, Gagnoa, Man, Korhogo, San-Pedro, Soubré et Yamoussoukro) pour arriver à un total de 15 Plateformes de diagnostic moléculaire aujourd’hui opérationnelles pour les services de laboratoire de routine aux Personnes Vivant avec le VIH.

Aujourd’hui nous réceptionnons avec beaucoup de fierté le COBAS 6800, équipement entièrement automatisé de grande capacité capable de réaliser 1000 tests de charge virale par jour. Fierté, d’une part parce que la Côte d’Ivoire est le premier pays de la sous-région ouest-africaine à se doter d’un tel équipement de pointe, et d’autre part parce que l’ensemble de ces plateformes permettra avec certitude de couvrir l’ensemble des besoins d’accès à la charge virale des Personnes Vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire.

Madame, la Représentante de la Société Américaine de Microbiologie, je vous remercie de la très bonne collaboration que vous avez entreprise avec le CDC pour le passage à échelle de l’accès au diagnostic moléculaire du VIH.  En effet depuis 2011, votre société travaille en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et le CDC pour l’équipement des laboratoires et leur mise en service.  Cela a été possible grâce à une collaboration étroite qui a réalisé la mise à disposition d’équipement de dernière génération dont le COBAS 6800.  De plus votre société a permis à la Côte d’Ivoire de recevoir sans interruption des réactifs de laboratoire à moindre coût, permettant ainsi une économie substantielle.

Monsieur le Représentant de Roche, votre équipement de qualité, nous permettra de nous assurer que la Côte d’Ivoire ait accès aux mêmes normes de qualité que d’autres pays et nous vous remercions de votre disponibilité de vous assurer du bon fonctionnement de cet équipement.

Monsieur le Représentant de Madame la Ministre de la Santé, je voudrais émettre le souhait que cet appui de qualité du laboratoire puisse donner une nouvelle dynamique au programme de traitement et de soins des Personnes Vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire pour l’atteinte des objectifs 90:90:90 de l’ONUSIDA dans le cadre de la nouvelle politique du Tester et Traiter Tous en Côte d’Ivoire.  Soyez assuré que le gouvernement américain restera un partenaire fiable pour vous soutenir afin d’être le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à atteindre ces objectifs.

Que la très bonne collaboration entre tous ces partenaires demeure pour le succès de notre lutte contre le VIH/Sida en Côte d’Ivoire.  Je vous remercie.